• la soupe

    C'est à croire que rien n'ira jamais, alors que tout devrait.
    C'est à croire que nous devenons fatalistes, alors que ça n'a rien de létal.

    De déceptions en illusions, je vogue et m'abime...

    J'aurai aimé que tout fut plus simple, j'aurai vivre ailleurs, j'aurai aimé ne pas être là...
    La vie parait douce, puis l'arrière goût survient, tel un cheveux mochement déposé sur une soupe... C'est atroce ...

  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Janvier 2009 à 09:42
    " C'est atroce ... "
    Je sais c'que c'est... Ravi de voir que tu penses parfois à ton blog lol. A plus...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :