• AM I EVIL?

    My mother was a witch, she was burned alive.
    Thankless little bitch, for the tears I cried.
    Take her down now, don't want to see her face
    All blistered and burnt, can't hide my disgrace.

    Twenty-seven, everyone was nice.
    Gotta see 'em make 'em pay the price.
    See their bodies out on the ice.
    Take my time.

    Am I evil? Yes I am.
    Am I evil? I am man, yes I am.

    As I watched my mother die, I lost my head.
    Revenge now I sought, to break with my bread.
    Taking no chances, you come with me.
    I'll split you to the bone, help set you free.

    Twenty-seven, everyone was nice.
    Gotta see 'em make 'em pay the price.
    See their bodies out on the ice.
    Take my time.

    Am I evil? Yes I am.
    Am I evil? I am man, yes I am.

    On with the action now, I'll strip your pride.
    I'll spread your blood around, I'll see you ride.
    Your face is scarred with steel, wounds deep and neat.
    Like a double dozen before ya, smells so sweet.

    Am I evil? Yes I am.
    Am I evil? I am man.

    I'll make my residence, I'll watch your fire.
    You can come with me, sweet desire.
    My face is long forgot, my face not my own
    . Sweet and timely whore, take me home.

    Am I evil? Yes I am.
    Am I evil? I am man.

    My soul is longing for, await my heir.
    Sent to avenge my mother, sweep myself.
    My face is long forgot, my face not my own.
    Sweet and timely whore, take me home.

    Am I evil? Yes I am.
    Am I evil? I am man.

    Am I evil? Yes I fucking am.
    Am I evil? I am man, yeah.

     

                                                                                                                                                                                                               Am I evil?, Garage inc.. Métallica.


    votre commentaire

  • Fièvre abdominale, punition asexuée. J'édulcore la beauté par mes tubes et dédales. Désastre corporel, frénésie polyphagique. Joue, commande l'égout névrotique. Incube interne, arbitre prévoit, se vide pour moi. Bienvenue dans ma bacchanale. Nourrissage hyperphage. Bulimiarexia bulimia nervosa. Le sang colle autant de fois que tu y vas. Délivre-toi de ce poids avec tes doigts. Tu ne t'arrêteras pas. Telle est cette loi, je la connais. C'est celle que tu bois et c'est celle qui te noie. Pour la dernière fois. Succube externe dévisse, éventre, desserre. Pots, paquets, couvercles, il ne choisit pas.
    Il les aime tous voilà ! Il a faim d'avoir faim. L'outremangeur. Bulimiarexia bulimia nervosa. Le vent tourne autant de fois que tu t'en vas. Délivre-moi de ces voix, de ce convoi. Il ne s'arrêtera pas. Qui vous envoie, je ne connais pas. Celui que je bois et celui qui me noie. Pour ma dernière fois. Tes fins doigts dans la bouche. Ces spasmes qui te soufflent. Les mains du bonheur. Je vois que tu souffres. Et par poignées tu les perds. Essaie de lui dire. Essaie de survivre. Essaie de ... Essaie de lui dire qu'il n'est pas trop tard. Essaie de lui dire qu'il n'est pas trop tard. Bulimia nervosa et par poignées tu les perds.Bulimia nervosa seul reste ce goût amer. Bulimia nervosa bulimiarexia. Succube externe dévisse, éventre, déserts. Pots, paquets, couvercles, il ne choisit pas. Il les aime tous voilà ! Il a faim d'avoir faim. L'outremangeur.


    Bulimiarexia, Tératologie. Eths

    A la base, on retrouve les paroles sous cette forme de prose dans le livret; or aucun site internet ne respecte ça et "versetise" les paroles, du coup la ponctuation hache complètement les paroles... je n'ai pas le livret à porter de mains, alors je laisse comme ça, je pense modifier, un jour...

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique